Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Hexagone a été coupé en deux par la ligne de Démarcation, avec des Français des deux côtés

et la gendarmerie française pour contrôler les passages comme le faisait l'armée Allemande quelques mètres plus loin.

Les plantons et factionnaires disposaient de guérites pour s'abriter des intempéries.

Ouvrir l'article complet de la Montagne.

Consulter l'ouvrage "Le temps des passions: l'Allier dans la guerre" sur Google Book

Carte de la ligne de démarcation

Joomla templates by a4joomla