Imprimer

ALLIER : la carte

 

Le département de l'Allier, qui correspond à peu de chose près à la province française du Bourbonnais et qui fut le berceau de la Maison Royale de France, est situé au coeur de la France et appartient au bassin de la Loire.

Il est bordé au nord par les départements du Cher et de la Nièvre, à l'Est par ceux de la Saône et Loire et de la Loire, à l'ouest par celui de la Creuse et au sud par celui du Puy-de-Dôme.

Sa superficie totale est de 737 787 ha, ce qui représente 1,3% du territoire national.

Au 1er janvier 1997, la population de l'Allier est estimée à 357.100 habitants ce qui représente une densité moyenne de 50 hab./km2. De nombreuses régions ont une densité inférieure à 20 hab./km2.
L'Allier est confronté depuis le début des années 1980 à de nombreux handicaps démographiques. Le taux des personnes âgées est important et le taux de fécondité faible de telle sorte que le solde naturel est déficitaire. Parallèlement le solde migratoire est devenu très négatif .

On trouve dans l'Allier 3 pôles urbains importants, Moulins, Montluçon, et Vichy, et une trentaine de gros bourgs.

Au dernier recensement général de la population de 1999, le nombre des actifs ayant un emploi était de 118.400 personnes se répartissant en 12 % pour le secteur primaire, 28% pour le secteur secondaire et 64 % pour le secteur tertiaire.

Les industries les plus représentées sont les industries agro-alimentaires, les industries du bois et de l'ameublement, la chimie, la fonderie et le travail des métaux, le caoutchouc, la construction mécanique et le matériel électrique, l'automobile, l'armement, le textile, le bâtiment sans oublier le thermalisme.

D'après les études de l'INSEE, l'agriculture représenterait de l'ordre de 7 à 8 % du produit intérieur brut départemental.

 

Situé au nord de l'Auvergne, entre la Bourgogne et le Limousin, le Bourbonnais présente une grande hétérogénéité. On peut toutefois le diviser en cinq zones correspondant à cinq régions naturelles :

 

 

Trois grands cours d'eau arrosent le Bourbonnais : l'Allier, la Loire et le Cher. Leurs nappes phréatiques assurent l'essentiel de l'alimentation en eau potable des communes de l'Allier.

Ces trois grandes rivières, d'axe sensiblement sud-nord, ont une pente moyenne de 0.59 m à 0.80 m par km.

    · Enfin, à l'ouest, le Cher, moins important que l'Allier, a un lit très encaissé jusqu'à Montluçon.

 


L'Allier peut se diviser en 5 régions naturelles:

 

 

 

 


Le département de l'Allier se trouve être compris entre deux zones climatiques, une zone océanique plus ou moins altérée au nord et à l'ouest, et une zone de climat de montagne au sud ; on peut en gros distinguer trois zones homogènes :

 

 

 

Autres renseignements :